On avance !

Coucou !

Bonne nouvelle du jour ; après d'âpres négociations, entre nous, le constructeur et la mairie, le problème du dégagement et du traitement des drains après terrassement est résolu. OUF ! Une grosse épine dans le pied en moins... sinon on avait encore plus de 1000 euros de surcout, par rapport à celà.

Le constructeur va déblayer et la mairie prendra en charge les déchets. Ca, c'est réglé.

Nous signons donc pour le terrain le 27 janvier, en l'absence du Maire qui n'a pu se libérer. J'espère qu'il en tardera pas à signer car la banque a besoin du document notarié.

Rdv à prendre avec le constructeur pour continuer d'affiner les plans. On est déjà très bien je trouve. Quelques détails à revoir encore mais juste parce que je suis chiante, perfectionniste et prévoyante...

On a réduit le devis au plus juste. Nous ferons les sols nous même, mis à part le carrelage dans la cuisine, l'entrée et les salles de bain. Avis aux bricoleurs, aux poseurs de parquets stratifiés, le casse croute et le rosé/la bière (mais pas trop, j'aimerais que mon parquet soit posé droit quand même) seront offerts par la maison... Les peintures sous-couches seront à faire également.. Si vous ne savez pas quoi faire le weekend !! Mais nous n'en sommes pas encore là !

J'espère qu'on ne perdra pas trop de temps entre la dépose de permis et les autorisations, qu'on puisse commencer au plus vite. En attendant, quand on aura signé pour le terrain, on pourra toujours aller tailler la haie qui fait 2 mètres de large (Fifi, au rapport ainsi que les parents, avec la remorque !!).

J'ai hate, on a hate, si vous saviez !! Ici on est bien mais, rien que l'insert, c'est pas adapté pour Eric. La corvée de bois, d'une main, c'est difficile. Avec le poêle à granulés, ce sera bien plus simple...

On va essayer de penser à tout. N'hésitez pas à nous dire, si vous avez des idées... et plus tard, du temps à nous donner... car nous aurons besoin de votre aide (huile de coude, c'est gratuit et ça promet des soirés festives !)

Si on m'avait dit, il y a un an, qu'on en serait là... j'aurais ris doucement... Je n'y croyais pas vraiment mais j'avais l'énergie du désespoir et de l'impuissance... Aujourd'hui, on tient notre rêve dans nos mains. J'ai toujours peur qu'il nous échappe. J'ai peur d'un vilain coup du destin... Mais j'essaie d'être positive... et que ces idées positives repoussent le mauvais sort.

Vous n'imaginez pas à quel point, vous nous avez aidé à y croire, à avancer... aujourd'hui l'élan est donné... Pourvu que tout aille bien maintenant...

construction

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.